Promotion de l'Infrastructure Qualité

L'ANM sensibilise les opérateurs économiques de Parakou

Promouvoir la culture qualité au sein des entreprises et unités de production pour satisfaire aux exigences de la clientèle, c'est le but visé par les responsables de l'Agence Nationale de Normalisation, de Métrologie et du Contrôle Qualité (ANM) à travers des séances de sensibilisation. Cette première série qui va se poursuivre dans les autres régions du pays, s'est tenue les 05 et 06 août dernier à Parakou. 

Dans la Salle de Conférence de la Direction départementale de l'industrie et du Commerce Borgou-Alibori, les Opérateurs Economiques de la Cité des Kobourou se sont effectivement mobilisés pour venir se familiariser avec la notion d'infrastructure qualité afin de la mettre au cœur de leur système de service et de production.

Ouverte par le Directeur Général de l'ANM, Gabin Joseph DEGBEY, la cérémonie officielle a connu la participation effective de Parfait SAMBIENI, Directeur Départemental de l'Industrie et du Commerce et celle de Babatoude OYEBISSI, Représentant de la CCIB Borgou-Alibori. Les deux (02) ont salué cette initiative de l'ANM qui impactera à coup sûr le processus de production dans les unités des participants. La première a permis au Directeur de la Normalisation et de la Promotion de l'Infrastructure Qualité de décortiquer la généralité sur l'infrastructure qualité à travers les piliers qui s'y trouvent.

Dassouki ISSIFOU SIDI a, tout au long de sa communication, passé en revue la normalisation au niveau national, régional et international. Le système de certification et le système management de la qualité à travers la norme ISO 9001 : 2015 et l'évaluation de la conformité n'ont pas été épargné de cette communication qui suscité intérêt et de surcroît des séries de questions pour plus de compréhension. 

Mesmin MABUDU, Directeur de l'Inspection et du Contrôle a au cours de sa communication, la deuxième journée, montré le rôle de la métrologie au sein de leur unité de production. Après avoir définit et rappelé les trois (03) types de métrologie, il a essayé de démontré que ce pilier est un outil de protection du consommateur et en même temps un outil de valorisation des produits. La fin a été également marquée par la démarche à savoir une séance questions-réponses vu l'intérêt de la communication. 

À la fin des deux (02) jours de sensibilisation, le représentant de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Bénin de la région s'est dit très fier d'avoir été associé en tant que faîtière des entreprises. Pour lui, les retombées de ces séances de sensibilisation permettront aux opérateurs économiques de mieux positionner leurs produits et services sur le marché national et international.

 

PF Com MIC